Lieu

Université McGill

Catégorie

Psychologie, Vaccination

Phase du recrutement

Recrutement en cours

Résumé

Les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR) sont plus sujets aux infections que les personnes sans PR. En particulier, les infections des voies respiratoires sont plus courantes mais également plus graves chez les personnes atteintes de PR. Le nombre d'infections respiratoires pourrait être réduit si les patients atteints de PR étaient vaccinés contre deux des organismes les plus courants conduisant à des infections respiratoires : le pneumocoque (pneumonie bactérienne) et la grippe (grippe). Les retards dans l'acceptation et le refus des vaccins (hésitation face à la vaccination) surviennent chez un nombre important de patients atteints de PR. Cette étude (a) abordera les causes de l'hésitation face à la vaccination dans la PR et (b) évaluera si une intervention visant à habiliter les patients à prendre des décisions en matière de vaccination permet de réduire efficacement l'hésitation face à la vaccination.