L’ÉTUDE iCARE / LE RÔLE CENTRAL DE NOS COLLABORATEURS

RESSOURCES POUR CHERCHEURS ET LES COLLABORATEURS DE L’ÉTUDE

L’étude iCARE est soutenue par une grande équipe de collaborateurs internationaux travaillant dans différentes régions et pays du monde.

La clé pour arrêter la propagation rapide du COVID-19 est l’adhésion du public aux politiques de prévention fondées sur le comportement dans le monde entier. Les politiques ont beaucoup varié entre les provinces et les pays. Cette étude ne serait pas possible sans la contribution de nos collaborateurs travaillant dans différentes régions du monde.


NOUVELLE BOURSE D’ÉTUDE iCARE

Bourse d’étude pour l’été 2021 – Postulez d’ici le 24 maiVoir les info (uniquement en anglais)


Consultez les résultats

Analyses cumulatives tirées des sondages 1 à 7 (du 17 mars au 9 février) portant sur les caractéristiques sociodémographiques, le taux de participation et l’adoption de six comportements sanitaires (61 552 répondant-e-s, 175 pays).

 

Consultez le « iCARE Data Access Guide » (offert uniquement en anglais)

Consultez notre guide d’accès aux données pour connaitre les façons dont vous pouvez accéder aux données de l’étude iCARE et comment faire la demande d’analyses statistiques. Notre objectif est de favoriser les échanges et la collaboration en moyen d’un processus à la fois collégial et transparent.

 

Apprenez comment faire

Veuillez inviter toutes les personnes de vos réseaux personnels et professionnels à participer. Plus il y aura de personnes qui répondront au sondage, plus nous en apprendrons sur la propagation et l’impact de la COVID-19.

 

Consultez les présentations et les publications

Consultez les présentations et les publications liées aux recherches découlant de l’Étude iCARE tels que produites par l’équipe internationale de collaborateurs.


Consultez la banque de politiques

Diverses politiques ont été mises en place à travers le monde pour gérer la pandémie de la COVID-19. Les collaborateurs de l’étude iCARE nous ont aidés à en faire la collecte afin de créer une banque de politiques (uniquement en anglais).

 

Accédez à la page des infographiques de l’Étude iCARE

L’étude iCARE a publié plusieurs résumés infographiques pour aider à partager les résultats et les analyses découlant des données de l’étude. Ceux-ci sont disponibles dans différentes langues et peuvent être développés en d’autres langues sur demande.

Nous encourageons le partage des résumés infographiques de l’étude iCARE sur les médias sociaux et d’autres plateformes, y compris les médias d’information et les forums de recherche.

 

Consultez la couverture médiatique sur l’Étude iCARE

L’étude iCARE a été fortement médiatisée aux niveaux local, national et international, ce qui a grandement encouragé la participation au sondage. Cette couverture médiatique a contribué à sensibiliser à l’importance de la recherche et de la compréhension des comportements des populations, en particulier lorsqu’il s’agit d’éclairer les politiques et les stratégies de communication.

 

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES POUR NOS COLLABORATEURS ET LES CHERCHEURS

DESCRIPTION OFFICIELLE DE L’ÉTUDE

L’étude iCARE (International assessment of COVID-19-related attitudes, concerns, responses and impacts in relation to public health policies) : Pouvons-nous optimiser les stratégies pour aplatir la courbe d’infection à la COVID-19?

L’étude iCARE a été répertoriée (# 21680) parmi les outils de recherche sur la COVID-19 par le Bureau de recherche en sciences comportementales et sociales (Office of Behavioral and Social Sciences Research, OBSSR) des Instituts nationaux de la santé (National Institutes of Health, NIH, États-Unis) dans le cadre de leurs efforts de recherche relatifs aux urgences et aux catastrophes en santé publique (Public Health Emergency and Disaster Research Response, DR2).

Contexte : Dans le contexte d’un virus hautement contagieux sans vaccin ni remède, la clé pour ralentir la propagation de la COVID-19 et réussir à traverser les phases de la pandémie et arriver à la « vie après la COVID » est l’adhésion de la population aux mesures de santé publique inédites fondées sur le comportement et en évolution rapide qui sont mises en œuvre dans le monde entier. Cependant, l’adhésion aux mesures de santé publique implique des changements comportementaux importants qui peuvent entraîner des coûts personnels, sociaux et économiques significatifs, pouvant nuire à leur impact. De plus, alors que nous envisageons le déconfinement, la volonté des gens d’adhérer aux nouvelles recommandations du gouvernement (par exemple, concernant l’ouverture des écoles et des magasins) sera également essentielle pour traverser les phases de la pandémie et relancer l’économie. Malheureusement, les mesures ont beaucoup varié entre les provinces et les pays, contribuant à l’incertitude de la population quant aux motifs des mesures gouvernementales et à la confusion quant aux mesures à suivre. Cela peut également contribuer à des impacts et des résultats sous-optimaux. Plusieurs facteurs complexes sont susceptibles de prédire pourquoi les gens adhèrent (ou non) à diverses mesures de santé publique. Ces facteurs peuvent être résumés par deux modèles complémentaires de prévision du comportement : (1) le modèle COM-B (Capacité, Opportunité, Motivation-Comportement); et (2) le modèle de croyance en santé, qui, ensemble, fournissent un cadre pour comprendre les facteurs psychologiques, comportementaux, sociaux et environnementaux qui prédisent le changement et l’adaptation en lien avec le comportement. Dans le contexte de cette crise sanitaire, sociale et économique sans précédent, dans lequel le besoin mondial d’adhésion aux mesures de santé publique n’a jamais été aussi grand, notre compréhension des déterminants de l’adhésion à chaque phase de la courbe d’infection à travers le monde est essentielle pour la planification et la communication efficaces des mesures.

L’étude iCARE est une étude internationale continue à plusieurs vagues portant sur les connaissances, les attitudes, les préoccupations et les réponses comportementales de la population aux mesures de santé publique mises en œuvre pour réduire la propagation de la COVID-19, ainsi que les impacts multidimensionnels de la pandémie sur les populations du monde entier. Notre objectif est de relier les données comportementales issues des questionnaires aux données sur les mesures, la mobilité et les cas afin de fournir aux gouvernements des recommandations fondées sur des données comportementales probantes quant à la façon d’optimiser les mesures actuelles pour réduire l’impact de la pandémie de COVID-19 au Canada et dans le monde.

Le projet vise à répondre aux questions de recherche suivantes :

  1. Quels sont les déterminants sociodémographiques (par exemple, âge, sexe, genre, origine ethnique, statut parental, statut d’emploi / d’étudiant, environnement bâti, facteurs liés au système de soins de santé), psychologiques (par exemple, attitudes, croyances et préoccupations concernant la COVID-19), comportementaux, liés à la santé physique / mentale et économiques de l’adhésion aux principales mesures de santé publique en lien avec la COVID-19 en général et par pays / province?
  2. Quels sont les impacts à court et à moyen terme de la COVID-19, y compris sociaux, professionnels, économiques et en lien avec la santé physique et mentale, et varient-ils en fonction des caractéristiques clés (par exemple, âge, sexe / genre, origine ethnique, statut de travailleur de la santé) en général et par pays / province?

À l’aide de ces données, nous déterminerons (1) quelles stratégies, lancées où, quand et auprès qui étaient les plus (et les moins) associées à l’adhésion et les plus (et les moins) efficaces pour réduire les taux d’infection et de mortalité et pour minimiser les impacts, afin de fournir (2) des recommandations fondées sur des données aux gouvernements sur la manière d’optimiser les stratégies politiques et de communication pour améliorer l’adhésion aux mesures et les résultats en matière de santé, d’économie et de qualité de vie.

Méthodes : Il s’agit d’une étude internationale de cohorte observationnelle transversale à phases multiples. Les données du questionnaire seront recueillies par phases mensuelles de mai à décembre 2020 en utilisant un échantillonnage de boule de neige (globalement, 25 000-30 000 par phase, n = 200 000-240 000 au total) et un échantillonnage représentatif parallèle (dans des pays ciblés, n = 1 500 par phase / pays, n = 144 000), générant des données pour huit cohortes de participants qui s’ajouteront à la première cohorte lancée le 27 mars 2020. Nous avons confirmé la collaboration de plus de 150 chercheurs internationaux provenant de 40 pays et le questionnaire est actuellement disponible en 36 langues. Les données du questionnaire seront liées au niveau du pays / de la province avec les données de l’Oxford Government Policy Tracker, les données de Google Mobility et les données de cas / décès / rétablissement de Johns Hopkins. Les analyses principales seront des modèles linéaires généraux tenant compte de l’échelle de temps (c.-à-d. la date à laquelle le questionnaire a été complété) à l’aide d’un logiciel de modélisation à plusieurs niveaux.

Pertinence et impact : Cette étude fournira des données de haute qualité, accélérées et en temps réel pour soutenir la stratégie politique et de communication entourant la COVID-19 au Canada et ailleurs dans le monde. L’étude tirera parti d’une plateforme de sondages en ligne existante, ainsi que de l’expertise et des ressources de 150 collaborateurs dans 40 pays. Les questions du questionnaire ont été choisies pour permettre une collecte et des analyses de données harmonisées avec des études internationales similaires des NIH et de l’OMS. Une force unique de l’étude est l’inclusion des pays à revenu faible et intermédiaire dans les échantillons mondiaux et représentatifs. Cela nous aidera à comprendre quelles mesures et stratégies de santé publique fonctionnent, où et auprès de qui, ce qui peut informer les stratégies politiques et la communication en temps réel pour aider à réduire la propagation de la COVID-19, et ses impacts sociaux, économiques, sur la santé physique / mentale, et sur la qualité de vie, à la fois au niveau local et dans le monde.

 


L’étude iCARE a été approuvée par le Comité d’éthique de recherche du CIUSSS-NIM (Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Nord-de-l’île-de-Montréal) : No d’approbation 2020-2099 / 25-03-2020.

Ce matériel est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International. Pour consulter une copie de cette licence, visitez https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0

L’ÉQUIPE DE RECHERCHE iCARE

Dernière mise à jour: 5 mai 2021

Chercheurs principaux
Kim Lavoie, PhD University du Québec à Montréal (UQAM) Canada
Simon Bacon, PhD Université Concordia Canada
Équipe
Geneviève Szczepanik, PhD Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Liza Perez, BSc Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Guillaume Lacoste, BA Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Fanie St-Jean Miron, MSc Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Katherine Séguin, BA Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Ruth Bruno, MSc Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Khiran Armugan, BASc Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Collaborateurs
Zahir Vally, PhD United Arab Emirates University Abu Dhabi
Analía Verónica Losada, PhD Universidad de Flores Argentine
Jacqueline Boyle, PhD Monash University Australie
Shrinkhala Dawadi, MSc Monash University Australie
Joanne Enticott, PhD Monash University Australie
Shajedur Rahman Shawon, PhD Centre for Big Data Research in Health, UNSW Medicine Australie
Helena Teede, MD Monash University Australie
Alexandra Kautzky-Willer, MD Medizinische Universität Wien Autriche
Arobindu Dash, MS International University of Business, Agriculture & Technology Bangladesh
Marilia Estevam Cornelio, PhD Université de Campinas Brésil
Marlus Karsten, PhD Universidade do Estado de Santa Catarina – UDESC Brésil
Darlan Lauricio Matte, PhD Universidade do Estado de Santa Catarina – UDESC Brésil
Shawn Aaron, PhD Ottawa Hospital Research Institute Canada
Ahmed Abou-Setta, PhD University of Manitoba Canada
Angela Alberga, PhD Université Concordia Canada
Tracie Barnett, PhD Université McGill Canada
Silvana Barone, MD Université de Montréal Canada
Ariane Bélanger-Gravel, PhD Université Laval Canada
Sarah Bernard, PhD Université Laval Canada
Lisa Maureen Birch, PhD Université Laval Canada
Susan Bondy, PhD University of Toronto Canada
Linda Booij, PhD Université Concordia Canada
Roxane Borgès Da Silva, PhD Université de Montréal Canada
Jean Bourbeau, MD Université McGill Canada
Rachel Burns, PhD Carleton University Canada
Tavis Campbell, PhD University of Calgary Canada
Linda Carlson, PhD University of Calgary Canada
Kim Corace, PhD Université d’Ottawa Canada
Olivier Drouin, MD CHU Sainte-Justine/Université de Montréal Canada
Francine Ducharme, MD Université de Montréal Canada
Carl Falk, PhD Université McGill Canada
Mohsen Farhadloo, PhD Université Concordia Canada
Richard Fleet, MD, PhD Université Laval Canada
Michel Fournier, MSc Direction de la Santé publique de Montréal Canada
Gary Garber, MD University of Ottawa, Public Health Ontario Canada
Lise Gauvin, PhD Université de Montréal Canada
Jennifer Gordon, PhD University of Regina Canada
Roland Grad, MD Université McGill Canada
Samir Gupta, MD University of Toronto Canada
Kim Hellemans, PhD Carleton University Canada
Catherine Herba, PhD Université du Québec à Montréal Canada
Heungsun Hwang, PhD Université McGill Canada
Jack Jedwab, PhD Institut canadien pour les identités et les migrations et Association d’études canadiennes Canada
Lisa Kakinami, PhD Université Concordia Canada
Eric Kennedy, PhD York University Canada
Sunmee Kim, PhD University of Manitoba Canada
Joanne Liu, PhD Université McGill Canada
Colleen Norris, PhD University of Alberta Canada
Sandra Pelaez, PhD Université de Montréal Canada
Louise Pilote, MD Université McGill Canada
Paul Poirier, MD Université Laval Canada
Justin Presseau, PhD Université d’Ottawa Canada
Eli Puterman, PhD University of British Columbia Canada
Joshua Rash, PhD Memorial University Canada
Paula AB Ribeiro, PhD Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Mohsen Sadatsafavi, PhD University of British Columbia Canada
Paramita Saha Chaudhuri, PhD Université McGill Canada
Jovana Stojanovic, PhD Université Concordia Canada
Eva Suarthana, MD, PhD Université de Montréal / Université McGill Canada
Sze Man Tse, MD CHU Sainte-Justine Canada
Michael Vallis, PhD Dalhousie University Canada
Nicolás Bronfman Caceres, PhD Universidad Andrés Bello Chili
Manuel Ortiz, PhD Universidad de La Frontera Chili
Paula Beatriz Repetto, PhD Universidad Católica de Chile Chili
Mariantonia Lemos-Hoyos, PhD Universidad EAFIT Colombie
Juhee Cho, PhD Sungkyunkwan University Corée du Sud
Man-gyeong Lee, PhD Sungkyunkwan University Corée du Sud
Angelos Kassianos, PhD University of Cyprus Chypre
Naja Hulvej Rod, PhD University of Copenhagen Danemark
Mathieu Beraneck, PhD Université de Paris; CNRS France
Gregory Ninot, PhD Université de Montpellier France
Beate Ditzen, PhD Heidelberg University Allemagne
Thomas Kubiak, PhD Mainz University Allemagne
Sam Codjoe, MPhil,MSc University of Ghana Ghana
Lily Kpobi, PhD University of Ghana Ghana
Amos Laar, PhD University of Ghana Ghana
Theodora Skoura, PhD Hôpital Aretaieio, Athens University Grèce
Naorem Kiranmala Devi, PhD University of Delhi Inde
Suzanne Tanya Nethan, MDS ICMR-National Institute of Cancer Prevention & Research, Inde
Lancelot Pinto, MD PD Hinduja Hospital and Medical Research Centre Inde
Kallur Nava Saraswathy, PhD University of Delhi Inde
Dheeraj Tumu, MD Organisation mondiale de la santé (OMS) Inde
Silviana Lestari, MD, PhD Universitas Indonesia Indonésie
Grace Wangge, MD, PhD SEAMEO Regional Center for Food and Nutrition Indonésie
Molly Byrne, PhD National University of Ireland, Galway Irlande
Hannah Durand, PhD National University of Ireland, Galway Irlande
Jennifer McSharry, PhD National University of Ireland, Galway Irlande
Oonagh Meade, PhD National University of Ireland, Galway Irlande
Gerry Molloy, PhD National University of Ireland, Galway Irlande
Chris Noone, PhD National University of Ireland, Galway Irlande
Hagai Levine, MD Hebrew University Israël
Anat Zaidman-Zait, PhD Tel-Aviv University Israël
Stefania Boccia, PhD Università Cattolica del Sacro Cuore Italie
Ilda Hoxhaj, MD Università Cattolica del Sacro Cuore Italie
Stefania Paduano, PhD Università degli Studi di Modena e Reggio Emilia Italie
Valeria Raparelli, PhD Sapienza – University of Rome Italie
Drieda Zaçe, MD, MSc, PhDc Università Cattolica del Sacro Cuore Italie
Ala’S Aburub, PhD Isra University Jordanie
Daniel Akunga, PhD Kenyatta University Kenya
Richard Ayah, PhD University of Nairobi, School Public Health Kenya
Chris Barasa, MPH University of Nairobi, School Public Health Kenya
Pamela Miloya Godia, PhD University of Nairobi Kenya
Elizabeth W. Kimani-Murage, PhD African Population and Health Research Center Kenya
Nicholas Mutuku, PhD University of Kenya Kenya
Teresa Mwoma, PhD Kenyatta University Kenya
Violet Naanyu, PhD Moi University Kenya
Jackim Nyamari, PhD Kenyatta University Kenya
Hildah Oburu, PhD University of Nairobi Kenya
Joyce Olenja, PhD University of Nairobi Kenya
Dismas Ongore, PhD University of Nairobi Kenya
Abdhalah Ziraba, PhD African Population and Health Research Center Kenya
Chiwoza Bandawe, PhD University of Malawi Malawi
Siew Yim Loh, PhD University of Malaysia Malaisie
Andrea Herbert, PhD University of Canterbury Nouvelle-Zélande
Daniela Liggett, PhD University of Canterbury Nouvelle-Zélande
Ademola Ajuwon, PhD University of Ibadan Nigéria
Nisar Ahmed Shar, PhD CoPI-National Center in Big Data & Cloud Computing Pakistan
Bilal Ahmed Usmani, PhD NED University of Engineering and Technology Pakistan
Rosario Mercedes Bartolini Martínez, PhD Instituto de Investigacion Nutricional Pérou
Hilary Creed-Kanashiro, M.Phil. Instituto de Investigacion Nutricional Pérou
Paula Simão, MD S. Pneumologia de Matosinhos Portugal
Pierre Claver Rutayisire, PhD University of Rwanda Rwanda
Abu Zeeshan Bari, PhD Taibah University Arabie saoudite
Iveta Nagyova, PhD PJ Safarik University – UPJS Slovaquie
Jason Bantjes, PhD University of Stellenbosch Afrique du Sud
Brendon Barnes, PhD University of Johannesburg Afrique du Sud
Bronwyne Coetzee, PhD Univeristy of Stellenbosch Afrique du Sud
Ashraf Khagee, PhD University of Stellenbosch Afrique du Sud
Tebogo Mothiba, PhD University of Limpopo Afrique du Sud
Rizwana Roomaney, PhD University of Stellenbosch Afrique du Sud
Leslie Swartz, PhD University of Stellenbosch Afrique du Sud
Anne Berman, PhD Karolinska Institutet Suède
Nouha Saleh Stattin, MD Karolinska Institutet Suède
Susanne Fischer, PhD University of Zurich Suisse
Debbie Hu, MD, MSc Tainan Municipal Hospital Taiwan
Ceprail Şimşek, MD Health Science University Turquie
Kara Yasmin, MD Kanuni Sultan Süleyman Training and Research Hospital Turquie
Bilge Uzmezoglu, MD University of Health Science Turquie
John Bosco Isunju, PhD Makerere University School of Public Health Uganda
James Mugisha, PhD University of Uganda Uganda
Lucie Byrne-Davis, PhD Manchester University RU
Paula Griffiths, PhD Loughborough University RU
Joanne Hart, PhD Manchester University RU
Will Johnson, PhD Loughborough University RU
Susan Michie, PhD Univeristy College London RU
Nicola Paine, PhD Loughborough University RU
Emily Petherick, PhD Loughborough University RU
Lauren Sherar, PhD Loughborough University RU
Robert M. Bilder, PhD, ABPP-CN UCLA David Geffen School of Medicine; Jane & Terry Semel Institute for Neuroscience at UCLA; and Stewart & Lynda Resnick Neuropsychiatric Hospital at UCLA ÉU
Matthew Burg, PhD Yale University ÉU
Susan Czajkowski, PhD NIH – National Cancer Institute ÉU
Ken Freedland, PhD Washington University ÉU
Sherri Sheinfeld Gorin, PhD University of Michigan ÉU
Alison Holman, PhD University of California, Irvine ÉU
Jiyoung Lee, PhD University of Alabama ÉU
Gilberto Lopez, ScD, MA, MPH Arizona State University and University of Rochester Medical Center ÉU
Sylvie Naar, PhD Florida State University ÉU
Michele Okun, PhD University of Colorado, Colorado Springs ÉU
Lynda Powell, PhD Rush University ÉU
Sarah Pressman, PhD University of California, Irvine ÉU
Tracey Revenson, PhD Hunter College & the Graduate Center
City University of New York
ÉU
John Ruiz, PhD University of Arizona ÉU
Sudha Sivaram, PhD NIH, Center for Global Health ÉU
Johannes Thrul, PhD Johns Hopkins University ÉU
Claudia Trudel-Fitzgerald, PhD Harvard T.H. Chan School of Public Health ÉU
Abehaw Yohannes, PhD Azusa Pacific University ÉU
Étudiants
Rhea Navani, BSc Monash University Australie
Kushan Ranakombu, PhD Monash University Australie
Daisuke Hayashi Neto, BA Unicamp Brésil
Anda Dragomir, PhDc Université du Québec à Montréal et Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Amandine Gagnon-Hébert, BA Université du Québec à Montréal et Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Claudia Gemme, MSc Université du Québec à Montréal et Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Vincent Gosselin Boucher, MSc Université du Québec à Montréal et Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Mahrukh Jamil, B. Eng Université Concordia et Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Lisa Maria Käfer, BSc Université McGill Canada
Tasfia Tasbih Université Concordia et Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Ariany Marques Vieira, MSc Université Concordia Canada
Robbie Woods Université Concordia et Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Reyhaneh Yousefi, MD Université Concordia et Centre de médecine comportementale de Montréal Canada
Tamila Roslyakova, MA Université de Montpellier France
Lilli Priesterroth Mainz University Allemagne
Tair Ben-Porat, PhD Tel Aviv University Israël
Shirly Edelstein Hebrew University-Hadassah School of Public Health Israël
Tanya Goldfrad Meuhedet Israël
Ruth Snir Hebrew University-Hadassah School of Public Health Israël
Yifat Uri Hebrew University-Hadassah School of Public Health. Israël
Mohsen Alyami University of Auckland Nouvelle-Zélande
Comfort Sanuade University of Ibadan Nigéria
Katarina Vojvodic University of Belgrade Serbie
Participants communautaires
Olivia Crescenzi Université Concordia Canada
Kyle Warkentin, MSc Thompson Rivers University Canada
Katya Grinko, MSc Danemark
Lalita Angne Inde
Jigisha Jain Inde
Nikita Mathur Syncorp Clinical Research Inde
Anagha Mithe Inde
Sarah Nethan Community Empowerment Lab Inde

Dernière mise à jour : 6 avril 2020


Sous-groupe sur l’hésitation à la vaccination

  • Kim Lavoie (responsable – article canadien)
  • Jovana Stojanovic (responsable – article international)
  • Michael Vallis
  • Keven Joyal-Desmarais
  • Gilberto Lopez
  • Samir Gupta
  • Myriam Gagné
  • Stefania Paduano
  • Sherri Sheinfeld Gorin
  • Mohsen Farhadloo
  • Vincent Gosselin Boucher
  • Paula Ribeiro
  • Abehaw Yohannes
  • Josh Rash
  • Hannah Durand
  • Mariantonia Lemos-Hoyos
  • Ala’s Aburub
  • Angelos Kassianos

Sous-group sur les impacts du retour à l’école pendant la COVID

  • Simon Bacon (responsable)
  • Urska Kosir
  • Suzanne Nethan
  • Sarah Pressman
  • Stefania Paduano
  • Abehaw Yohannes
  • Grace Wangge
  • Jovana Stojanovic
  • Lisa Kakinami
  • Rubab Moiz
  • Olivier Drouin
  • Mariantonia Lemos-Hoyos

Sous-groupe sur les impacts de la COVID sur les femmes enceintes

  • Michele Okun (responsable)
  • Eva Suarthana
  • Catherine Herba
  • Naorem Kiranmala Devi
  • Angela Alberga
  • Shajedur Rahman Shawon
  • Joanne Enticott
  • Helena Teede
  • Stefania Paduano
  • Jacqueline Boyle
  • Tewodros Eshete
  • Kirubel Biruk
  • Linda Booij
  • Angelos Kassianos

Autres sous-groupes

  • Impacts du sexe et du genre sur les comportements et les préoccupations pendant la COVID
  • Fatigue par rapport à la COVID
  • Résilience pendant la COVID
  • Facteurs associés au respect des directives de la COVID-19 et à l’adaptation
  • Bien-être psychologique pendant la COVID
  • Santé mentale des travailleurs essentiels pendant la COVID
  • Impact de la santé mentale sur les comportements de santé
  • Ce qui motive les individus à suivre les politiques
  • Efficacité des politiques COVID
  • Les politiques de la COVID et leur impact sur le comportement

Communiquez avec l’équipe iCARE pour plus de renseignements à propos de ces sous-groupes

ABONNEZ-VOUS AU FIL DE NOUVELLES

Abonnez-vous pour recevoir les plus récentes informations sur cette étude et d’autres informations connexes.

REJOINDRE L’ÉQUIPE iCARE

Si vous avez des questions au sujet de l’étude, veuillez contacter l’équipe de recherche à covid19study@mbmc-cmcm.ca.